Discours de Paul Henry Sandaogo Damiba : bon ou mauvais départ?«… maintenant qu’ils sont au pouvoir ,ils ne doivent pas se plaindre qu’il n’y a pas de bons matériaux contre le terrorisme… » lança un civil.

Promettant la restauration et la sauvegarde de la nation, Paul Henry Sandaogo Damiba semble persuasif dans son discours prononcé ce 28 janvier.Pour les uns et les autres, son discours semble être une bonne directive.

Kaboré Yaya

Par contre certains n’approuvent pas ce push militaire, ils disent n’avoir pas été convaincu par le discours du colonel « je suis un MPP à 100%, je n’ai pas aimé son discours, je ne vais jamais aimer ni aujourd’hui ni demain ; il ne m’a pas convaincu ; on est en démocratie, je ne crois pas qu’un militaire puisse gérer ce pays; j’aurais préféré Bala Alassane Sakandé ou moi-même…on verra dans les mois à venir s’il y’aura de changements positifs ; le lieutenant était là quand les terroristes tiraient, maintenant il revient dire qu’il fera mieux, ou bien il était en France quand çà tirait ici ?ce qui est sûr on verra » dixit Kaboré Yaya .

Contrairement à Mr Kabore Yaya qui dit ne pas soutenir ni apprécier le colonel Damiba,d’autres ont trouvés le discours du colonel différent du discours de Roch Kabore ;il l’ont trouvé unique et encourageant.

Zongo Souleymane

En effet, selon monsieur Zongo Souleymane « avec ce qu’il a dit, on a espoir, nous visons des objectifs ,on avait besoin d’une autre personne que Roch ; on n’est pas très convaincu mais on croit en lui, et avec son discours il a fait appel à toutes les autorités à un intérêt commun; ceci est d’abord une bonne démarche ».

Samtoura Jonathan

Toujours en soutient aux militaires et surtout au lieutenant Damiba,monsieur Samtoura Jonathan se prononce « on a écouté le discours de chef de L’Etat, on apprécié, on est content de ce qui a été dit ;on ne peut pas encouragé le régime d’exception mais compte tenue de la situation sécuritaire, c’est salutaire ; mais on reconnait le bon maçon au pied du mur ; on va donc l’attendre pour voir ce qu’il va faire de mieux…son discours à englobé tout…il n’est pas revenu sur la gestion de l’ancien régime et c’est déjà très bien ….avant c’était les civils qui étaient au pouvoir et les militaires obéissaient mais maintenant ce sont les militaires qui sont au pouvoir , s’ils s’amusent, eux aussi ils vont pas durer ,nous aussi on va sortir… ,avant ils n’étaient pas aux affaires, maintenant ils ont le pouvoir, et surtout ils auront les bons matériaux contre le terrorisme, qu’ils grouillent faire le nécessaire pour repousser le terrorisme».

Annick HIEN/Sanata GANSAGNE